AG-FEDE

Assemblée Générale de la fédération

La FBNE a tenue sa troisième assemblée générale le samedi 14 mars 2020 à Rennes. Une rencontre somme toute originale, puisqu’une partie de l’assistance été en visio-conférence : la crise sanitaire du covid-19 exigeant la plus grande prudence, d’ailleurs, deux jours plus tard, les mesures de confinement étaient imposées.C’est donc dans cette configuration que les rapports statutaires ont été présentés et votés, ouvrant ensuite un temps d’échanges sur la façon de travailler efficacement et collectivement.

Le rapport moral de notre président Jean-Luc Toullec a souligné l’urgence de mener ensemble les transitions : « L’alerte est maximale » dit-il. Face à un constat de déception des politiques publiques et de manque de moyens dédiés à la protection de la nature, les modalités d’action de nos associations semblent ne plus suffire pour mener le combat contre un modèle économique destructeur. Il faut aujourd’hui placer la nature au cœur de toutes les politiques publiques économiques, sociales, éducatives pour penser l’aménagement du territoire. Nous aurons besoin de coopérer, nous faire confiance, de s’ouvrir à d’autres et repenser peut-être également nos modes d’action pour mobiliser davantage.

L’assemblée générale a été l’occasion d’approuver le projet associatif de la fédération. Il est construit autour de trois axes :

  • Affirmer et assumer notre identité,
  • accompagner une démocratie implicative
  • et défendre/partager nos convictions et valeurs.

Le projet associatif place la nature en chapeau de nos missions : « Notre première raison d’être est la protection du vivant. La nature en est la source, nous la protégeons. Devant la justice lorsque la loi existe, mais plus encore dans les esprits par le savoir. »